• Marie

Les conditions idéales pour accoucher

Pour accoucher le plus sereinement possible, il est essentiel de réunir certaines conditions en salle de naissance.





1 - L'environnement

Il est essentiel de bien choisir sa maternité, bien souvent, les futures parents choisissent le lieu de l'accouchement en fonction de la proximité.

C'est un critère important mais pas essentiel.

Se sentir bien dans l'environnement choisi est la base, je te conseille de faire une visite de la maternité et de se sentir en confiance.

Pour accoucher il faut secréter de l'ocytocine, et pour en créer il faut se sentir bien et il y a certaines conditions pour qu'elle se mette en place.


2- La sécurité

Comme je te le disais précédemment, une future maman a besoin de se sentir en sécurité pour ce moment de vie si important.

Je vais te partager une expérience personnelle, à la base j'avais choisie une maternité à 10 minutes à pied de la maison, je m'étais inscrite à la visite, et lorsque je suis rentrée dans la salle d'accouchement et que la première chose dont on m'a parlée a été comment se passait l'épisiotomie, je suis ressortie de là complètement paniquée. Je ne me sentais pas du tout à l'aise dans cet endroit.

J'ai donc décidé de changer de maternité, j'en ai choisie une beaucoup plus loin, mais j'étais en confiance, j'avais choisie mon obstétricien ( ce qui me rassurait beaucoup à l'époque), la maternité était accueillante, j'ai eu le loisir d'y faire quelque séjour avant le jour j et j'étais complètement alignée avec mon choix.

Tu peux aussi recréer un environnement chaleureux au sein de la salle d'accouchement, l'idée est de te recréer un cocon dans lequel tu te sentes bien.


3- La lumière

La lumière stimule le néocortex, le cerveau de l'intellect, ce n'est pas la partie qui est requise pour accoucher. Lorsque la femme accouche, elle utilise le cerveau reptilien, il faut donc mettre le néocortex en sommeil. Tout ce qui va venir le stimuler sera à éviter (bruit, lumière...)

Tu peux donc demander à baisser les volets, à baisser la lumière, et je te conseille d'emmener une veilleuse pour pouvoir recréer une ambiance dans laquelle tu te sentes bien.

NB : il est important d'avoir bien chaud pendant ton accouchement, si tu as froid demande à augmenter le chauffage ou une couverture.


4- Le silence

Le bruit stimule le néocortex qui est l'ennemi de l'accouchement, c'est ce qui t'empêche de te mettre dans ta bulle.Tu peux déjà prévenir ton conjoint qu'il ne sera pas nécessaire de te faire la conversation pendant la durée du travail et tu peux également convenir avec lui que le personnel médical pourra s'adresser en premier à lui afin que tu aies un seul interlocuteur. Plus tu seras concentrée et dans ta bulle, plus le personnel médical te laissera tranquille.


5- Se mettre à l'écoute de son corps

Lors des séances de sophrologie, tu travailles sur ta capacité à te mettre dans ta bulle et à gérer les contractions, chaque contractions te rapproche un peu plus de ton bébé. Plus tu seras connectée à ton corps, plus tu seras connectée à ton bébé, plus il y a de chance que ton accouchement se passe bien.


Toutes ces conditions sont à maintenir jusqu'à la délivrance du placenta


Important : Toutes les informations ne remplacent en aucun cas le suivi médical ni les préparations à l'accouchement et s'appliquent uniquement si ta grossesse et ton accouchement se déroule bien


Pour aller plus loin clique ici




0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2018 proudly created by Marie Job